Partenaires

IHPC
CNRS
ENS de Lyon Université Blaise Pascal- Clermont-Ferrand
Université Lumières - Lyon 2 Université Jean Monnet - Saint-Etienne


Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Accueil du site > Membres > Permanents > Bahier-Porte, Christelle

Bahier-Porte, Christelle

Professeure en littérature française - Université Jean Monnet, Saint-Etienne
Responsable de l’Institut Claude Longeon

 Domaines de recherche

  • Lesage (1668-1747), romancier et dramaturge
  • Houdar de La Motte, Marivaux et les écrivains modernes : la Querelle des Anciens et des Modernes de la polémique à la poétique(1687-1750)
  • Le conte merveilleux (XVIIe-XVIIIe siècles)
  • Roman et théâtre dans la première moitié du dix-huitième siècle

 Formation et parcours

  • Depuis 2015 : Professeure à l’université Jean-Monnet, Saint-Étienne
  • 2014 : Habilitation à diriger des recherches, Université Paris 3
  • 2004-2015 : Maître de conférence à l’université Jean-Monnet, Saint-Étienne
  • 2001-2004 : Professeure agrégée (PRAG) à l’université Jean Moulin-Lyon 3
  • 2002 : Doctorat de Langue et Littérature françaises, Université Stendhal-Grenoble 3
  • 1999-2001 : Allocataire monitrice normalienne (AMN) à l’université Stendhal-Grenoble 3.
  • 1997 : Agrégation de Lettres modernes
  • 1995-1999 : Élève de l’École Normale Supérieure de Fontenay/Saint-Cloud

 Responsabilités scientifiques

  • Depuis 2007, direction scientifique de l’équipe internationale des Œuvres complètes de Lesage (12 volumes) dans la collection « Sources Classiques », Champion, avec la collaboration de Pierre Brunel (5 volumes parus, 2 vol. à paraître en 2016)
  • Depuis 2003, membre du comité scientifique international et du comité de rédaction de la revue annuelle, Féeries - Études sur le conte merveilleux (XVIIe- XIXe siècles), Grenoble, ELLUG (numéros disponibles sur le site Revues.org).
  • 2014 : Pilotage du projet PEPS interdisciplinaire « Retour aux sources », soutenu par le CNRS et l’Université de Lyon.
  • 2008- 2014 Membre du comité éditorial des Publications de l’université de Saint-Etienne (PUSE)
  • 2008- 2012 : Membre du comité éditorial de la collection « Lire le dix-huitième siècle », Publications de l’Université de Saint-Etienne.

 Administration de la recherche

  • Depuis septembre 2013, responsable de l’Institut Claude Longeon.
  • Depuis 2009, membre du conseil de laboratoire de l’UMR 5037
  • 2008-2014 : Membre élu du Conseil scientifique puis de la Commission Recherche de l’Université Jean Monnet, collège C.

 Publications

 1. Ouvrages

La Poétique d’Alain-René Lesage, Paris, Champion, coll. « Les dix-huitièmes siècles », 2006, 779 p.

 2. Direction d’ouvrages collectifs

1. (dir.) Féeries - Études sur le conte merveilleux XVIIe-XIXe siècle, « Le conte, la scène », Grenoble, ELLUG, 2007, n°4, 278 p.

2. (dir. avec Régine Jomand-Baudry), Écrire en mineur au XVIIIe siècle, Paris, Desjonquères, 2009, 472 p.

3. (dir.) (Re)Lire Lesage,Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, coll. « Lire le dix-huitième siècle », 2012, 224 p. Avec une introduction « Relire Lesage : état présent et perspectives », p. 7-18.

4. (dir.), « Les écrivains de la Querelle (1687-1750) - De la polémique à la poétique », Revue Fontenelle, n°9, PURH, 2012.

5. Avec Claudine Poulouin, Écrire et penser en Moderne (1687-1750), Honoré Champion, « Les dix-huitième siècles », 2015, 434 p.

 3. Éditions

a. Éditions critiques

1. François Pétis de La Croix, Les Mille et un jours, édition critique en collaboration avec Pierre Brunel et Frédéric Mancier – Texte établi par Christelle Bahier-Porte, Paris, Champion, « Bibliothèque des génies et des fées », collection « Sources classiques », volume 8, 2006.

2. Thomas-Simon Gueullette, Les Soirées Bretonnes, dans Gueullette, Contes, volume dirigé par Jean-François Perrin, Paris, Champion, « Bibliothèque des génies et des fées », coll. « Sources classiques », 2010.

3. François Pétis de La Croix, Les Mille et un jours, Texte établi et édition revue par Christelle Bahier-Porte, Paris, Champion Classiques, 2011, 895 p. (voir n°1)

4. Lesage, « Théâtre « français » », Œuvres complètes, Tome 2, Paris, Champion, Coll. « Sources classiques », 2012, 472 p. Édition critique de Crispin rival de son maître, La Tontine et Arlequin colonel, avec la collaboration de Sophie Marchand (édition critique de Turcaret).

5. (avec Claudine Poulouin), La Rencontre de Messieurs Le Noble et Boileau aux Champs-Elysées, Dialogue [1711], Revue Fontenelle, n°9, 2012, p. 139-169.

6. Destouches (Philippe Néricault), Le Curieux Impertinent (1710), L’Ingrat (1712), dans Théâtre complet sous la direction de Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval et Catherine Ramond, Classiques Garnier, vol. 1, 2015.

b. Édition « Grand public »

Charles Perrault, Contes, Garnier Flammarion, 2006

 4. Articles parus dans des revues spécialisées (avec comité de lecture)

1. « La mise en recueil des Mille et un jours », Féeries – Études sur le conte merveilleux XVIIe – XIXe siècle, Grenoble, ELLUG, n°1, « Le Recueil », 2003, p. 93-105. http://feeries.revues.org/72

2. « Les notes dans les premiers contes orientaux », Féeries – Études sur le conte merveilleux XVIIè – XIXè siècle, Grenoble, ELLUG, n°2, « Le conte oriental », 2004-2005, p.91-108.

3. « « Cette éternelle surprise de l’amour » : aux origines du marivaudage ? », Coulisses – Revue de Théâtre, Presses universitaires de Franche-Comté, n°34, octobre 2006, p. 123-138.

4. « Le conte à la scène : enquête sur une rencontre (XVIIe-XVIIIe siècles) », Féeries – Études sur le conte merveilleux XVIIè – XIXè siècle, Grenoble, ELLUG, n°4, « Le conte, la scène », 2007, p. 11-34.

5. « La Surprise de l’amour (1727) : une comédie « seconde » de Marivaux », Coulisses - Revue de théâtre, Presses universitaires de Franche-Comté, n°40, Hiver 2010, p. 43-58.

6. « Comment un lieu devient-il commun ? - La grotte de Calypso (Fénelon, Marivaux, Lesage) », Revue Textimage, n°4, « L’image dans le récit, printemps 2011, http://www.revue-textimage.com

7. « Quelques « réflexions sur l’esprit humain » : l’héritage et la modernité selon Marivaux », Littératures classiques, « Penser l’héritage à l’âge classique », numéro dirigé par Delphine Reguig et Stéphanie Loubère, n°75, Paris, 2011, p. 71-88.

8. « Dans l’atelier de Lesage : l’histoire de La Tontine, des manuscrits au livre (1708-1739) », Revue d’histoire littéraire de la France, Paris, PUF, 2011-4, p. 819-832.

9. « Les écrivains de la Querelle - De la polémique à la poétique (1687-1750) », Revue Fontenelle, n°9, 2012, p. 7-21.

 5. Articles parus dans des ouvrages collectifs ou actes de colloques

1. « Le titre et l’idée : les enseignements des titres romanesques d’Alain René-Lesage », dans À plus d’un titre, Actes de colloque rassemblés par Claude Lachet, Lyon, Cedic, vol.17, 2000, p.143-153.

2. « Le laboratoire des Mille et un jours de François Pétis de La Croix et Lesage », dans J. -F. Perrin et R. Jomand-Baudry (dir.), Le Conte merveilleux au XVIIIè siècle, une poétique expérimentale, Paris, Éditions Kimé, 2002, p.23-41.

3. « Les portraits dans Gil Blas (Livres 1 à 6) », dans B. Didier et J.-P.Sermain (dir.), D’une gaieté ingénieuse, L’Histoire de Gil Blas, roman de Lesage, Louvain-Paris, Peeters, 2004, p.104-120.

4. « L’optique d’un diable moraliste : Le Diable boiteux de Lesage », B. Roukhomovsky (dir.), L’Optique des moralistes de Montaigne à Chamfort, Paris, Champion, 2005, p.157-169.

5. « Lesage ou la reconnaissance de l’écrivain », dans H. Duranton [dir.], Le Pauvre Diable » - Destins de l’homme de lettres au XVIIIe siècle, Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2006, p.215-224.

6. « De la légitimité du conte : l’énonciation déontique dans les Soirées bretonnes de Gueullette », dans A. Defrance et J. -F. Perrin, [dir.], Le Conte en ses paroles – La Figuration de l’oralité dans le conte merveilleux du Classicisme aux Lumières, Paris, Desjonquères, 2007, p.138-149.

7. « Beaumarchais relecteur : du théâtre au « roman » » dans M. Hilsum [dir], La relecture de l’œuvre par ses écrivains même, Paris, Éditions Kimé, Tome I, 2007, p.67-80.

8. Introduction aux « Œuvres adaptées » de Lesage dans Lesage, Nouvelles Aventures de l’admirable Don Quichotte de la Manche, Œuvres complètes, volume 9, Paris, Champion, 2009, p. 9-19.

9. « Écrire en mineur au XVIIIe siècle - Introduction » (avec R. Jomand-Baudry), dans Écrire en mineur au XVIIIe siècle, Paris, Desjonquères, 2009, p. 9-23 (voir n°1-3).

10. « “ Lecteur, je ne veux point vous tromper ” : Le discours paradoxal des incipits des Journaux de Marivaux », dans R. Jomand-Baudry [dir], Marivaux journaliste, Publications de l’université de Saint-Étienne, 2009, p. 133-145.

11. « « Voilà qui est fini » : Dramaturgie et pensée du temps dans les deux Surprise de l’amour et Le Jeu de l’amour et du hasard  », C. Aillloud-Nicolas (dir.), Marivaux ou les préjugés vaincus ?, Paris, PUF-CNED, 2009, p. 79-104

12. « Lire un roman comme on va au spectacle : l’effet théâtral dans le roman lesagien », dans C. Thouret et V. Lochert [dir.] Jeux d’influence – Théâtre et roman de la Renaissance aux Lumières, Paris, Presses universitaires de Paris-Sorbonne, 2010, p. 135-147.

13. « C’est un mérite de savoir se restreindre et finir » : Le Diable boiteux de Lesage de 1707 à 1726 », M.Escola et J.-P. Sermain [dir.], La Partie et le tout, Les moments de la lecture romanesque sous l’Ancien Régime (XVIIe-XVIIIe siècles), Paris- Louvain, Peeters, 2011, p.403-413

14. « « Je crois que votre merveilleux est à fin de terme » : mémoire du conte et dispositifs de l’enchantement dans le théâtre de Marivaux », dans A. Defrance, J.-F. Perrin, M. Poirson [dir.] Les Scènes de l’enchantement : arts du spectacle, théâtralité et conte merveilleux du XVIIe au XIXe siècle, Paris, Desjonquères, 2011, p. 222-241.

15. « « Un pur jeu d’esprit » : l’histoire de l’esprit humain d’après Le Miroir de Marivaux (1755) », S. Genand, C. Poulouin (dir.), Parcours dissidents au XVIIIe siècle. La marge et l’écart, Paris, Desjonquères, 2011, p. 83-95.

16. « Le merveilleux du Diable boiteux  », (Re)Lire Lesage, PUSE, 2012, p.101-118.

17. « Les réécritures modernes du bouclier d’Achille : l’inavouable pertinence d’un modèle inconvenant (Lesage, La Motte, Marivaux) », I. Garnier-Mathez et O. Leplatre (dir.), Impertinence générique et genres de l’impertinence du XVIe au XVIIIe siècle, Genève, Droz, « Cahiers du Gadges », n°10, 2013, p. 465-479.

18. « « Chacun à son gré peut manier son sujet » - Marivaux commentateur », C. Gallouet et Y. Shutter (dir.), Essais sur le marivaudage, Oxford University, Studies on the Enlightenment, 2014, p.19-32.

19. « Lesage (Alain-René) », Dictionnaire de Biographie française (dir. Yves Chiron), Letouzey et Ané, Fasc. CXXV, 2015, p. 1219-1222.

20. « C’est ce courage qui m’a été le plus sacré » : Les Macchabées de Houdar de la Motte (1721) du « sublime de la religion » à la tentation de l’émotion », Le sacré en question. Bible et mythes sur les scènes du XVIIIe siècle, dir. Béatrice Ferrier, Classiques Garnier, 2015, p. 41-57.

  6. Diffusion/valorisation de la recherche

Établissement de la bibliographie analytique et vérification de la notice pour l’entrée « Histoire de Gil Blas de Santillane », Literature Criticism from 1400 to 1800 series, Layman Poupard Publishing, LLC, automne 2013.

Vérification et correction de la notice consacrée à Marivaux, Drama Criticism from 1400 to 1800 series, Layman Poupard Publishing, LLC, automne 2014.

Rédaction de la notice sur l’Histoire de Gil Blas de Santillane pour le livret des commémorations nationales, 2015.

« Le Diable boiteux, roman composite », conférence publiée sur le site de l’Association des professeurs de Lettres (http://www.aplettres.org/pages.php?... janvier 2015).

« Lire Lesage : l’édition des Œuvres complètes », Revue Lesage, Société des études lesagiennes, 2015, n°2, p. 69-82.

  7. Comptes–rendus

Claude Crébillon, Œuvres complètes, sous la direction de Jean Sgard, Classiques Garnier, 4 vol., 1999-2002, Féeries – Etudes sur le conte merveilleux, ELLUG, 2005, p. 175-178.

Nadine Jasmin, Naissance du conte féminin – Mots et Merveilles : Les contes de fées de Madame d’Aulnoy (1690-1698), Champion, 2002, Féeries – Etudes sur le conte merveilleux, ELLUG, 2005, p. 178-182.

Franz Hahn, François Pétis de la Croix et Les Mille et un jours, Rodopi, Amsterdam-New-York, 2002, Féeries – Etudes sur le conte merveilleux, ELLUG, 2006, p. 302-305.

Véronique Gély, L’Invention d’un mythe : Psyché – Allégorie et fiction du siècle de Platon au temps de La Fontaine, Champion 2006, dans Féeries – Etudes sur le conte merveilleux, ELLUG, 2007, p. 237-243.

Roxane Martin, La Féerie romantique sur les scènes parisiennes (1791-1864), Champion, 2007, dans Féeries – Etudes sur le conte merveilleux, ELLUG, 2008, p. 164-168.

Crébillon, Contes, édition de Régine Jomand-Baudry, Champion, 2009, dans Féeries – Etudes sur le conte merveilleux, ELLUG, 2010, p. 231-236.

« Modernités de Perrault », recueil d’articles dans Cahiers Parisiens, volume 4, 2008, dans Féeries – Études sur le conte merveilleux, ELLUG, 2010, p. 212-215.

Emmanuelle Sempère, De la merveille à l’inquiétude : le registre du fantastique dans la littérature narrative du dix-huitième siècle, PUB, 2009, dans Féeries – Études sur le conte merveilleux, ELLUG, 2011, p. 202-208.

Montesquieu, Histoire véritable et autres fictions, éd. Ph. Stewart et C. Volpilhac-Auger, Gallimard, Folio Classiques, 2011, dans Féeries – Études sur le conte merveilleux, ELLUG, 2012, p.289-291

Larry F. Norman, The Shock of the Ancient - Literature and History in Early Modern France, Chicago, The University of Chicago Press, 2011, Revue Fontenelle, n°9, 2012, p. 189-197.

J. Dagen, C. François-Giappiconi et S. Marchand (éd.), La Chaussée, Destouches et la comédie nouvelle au XVIIIe siècle, PUPS, 2012, Dix-Huitième siècle, 2013, p. 809-810.

Voltaire, Recueil de pièces fugitives en prose et en vers, O. Ferret et M. Mericam-Bourdet (éd.), PUSE, 2012, Revue Voltaire, n°13, 2013, p. 327-329.

Jacqueline Chammas, L’Inceste romanesque, Champion, 2011, Revue d’Histoire littéraire de la France, n°1-2014, p. 236-238.

S. Benharrech, Marivaux et la science du caractère, SVEC, 2013:6, Dix-huitième siècle, 2015, p. 711-712.

Mis à jour le 3 septembre 2015